CUBE.S : 5 ans pour faire des économies d’énergie

Accueil / LES ACTUALITÉS JEUNESSE OISE/ CUBE.S : 5 ans pour faire des économies d’énergie

Le 17 mars 2021 avait lieu la troisième réunion de réseau du challenge CUBE.S au collège Compère Morel de Breteuil. L’occasion pour Péo60 d’interviewer certains des participants à ce projet visant à réduire la consommation énergétique des établissements scolaires.

CUBE.S : Un challenge sur 5 ans

Le challenge CUBE.S est porté par le Cerema Hauts-de-France et l’IFPEB (Institut Français pour la Performance du Bâtiment). Il poursuit plusieurs buts :

  • Réduire la consommation énergétique des établissements scolaires
  • Sensibiliser et éduquer les élèves aux bons usages en matière d’économies d’énergie
  • Mieux anticiper les travaux qui peuvent être entrepris dans ce but

CUBE.S se veut être une démarche qui s’inscrit dans la durée :

La première année est celle du concours. Une « action coup de poing » doit être entreprise, afin d’obtenir un bon classement.

Les 4 années suivantes sont celles du suivi des actions menées afin d’accompagner au mieux l’établissement dans sa transition énergétique. Selon les résultats obtenus, des étoiles sont attribuées (10% de consommation en moins = 1 étoile, 20% = 2 étoiles, etc.), jusqu’au titre de « héros environnemental », obtenu si l’établissement parvient à une économie de plus de 60% d’énergie.

Pour cela, l’établissement est invité à comparer sa consommation réelle par rapport à une consommation de référence.

Les établissements qui s’engagent dans le concours s’engagent à réduire leur consommation énergétique. Ils participent ainsi de manière concrète à la loi de transition énergétique, qui vise 40% d’économies d’énergie à l’horizon 2030.

Un accompagnement

Les participants au challenge sont accompagnés par des formations. Ils bénéficient en outre d’un accompagnement au montage du projet lui-même.

Du matériel pédagogique est également distribué :

  • Aux élèves : Un kit « Ambassadeurs » (notices écogestes, mousseurs, instruments de mesure, stickers…) afin d’inciter ceux-ci à transférer les bonnes pratiques acquises à l’école vers la maison.
  • Aux enseignants : Un kit « Établissement » (instruments de mesure, guides sur les économies d’énergie, outils de communication et d’animation…).

Suivi des actions dans les collèges

La réunion fut l’occasion de réaliser un point sur le suivi des actions dans les collèges participants, impliqués depuis 2019 :

  • Collège Du Thelle à Méru : organisation d’un atelier sur les appareils électriques (voir ci-dessous l’interview des professeures référentes).
  • Collège George Sand à Beauvais : présentation du kit établissement aux élèves. Un capteur thermique a été installé dans une salle de classe et la caméra thermique a été utilisée avec une classe de SEGPA. En fin d’année scolaire, il est prévu d’utiliser des wattmètres avec les classes de 3e.
  • Collège Compère Morel à Breteuil : le collège a déjà engagé de nombreuses actions liées au développement durable (tri des déchets dans les salles de classe et au réfectoire, tawashi…). En ce qui concerne les économies d’énergie, l’établissement a commencé à travailler sur l’optimisation des néons (n’en garder qu’un sur deux partout où c’est possible), et est passé à l’éclairage par LEDs. Les élèves sont également invités à fermer les volets des salles de classe.

Interviews

Le collège Du Thelle à Méru a pu organiser un atelier sur les appareils électriques, qui a permis de réaliser des mesures sur leur consommation et constater certains dysfonctionnements au sein du collège (pas d’extinction des éclairages, des vidéoprojecteurs…). Cet atelier a fait prendre conscience aux élèves des bonnes pratiques en matière de réduction de la consommation d’énergie.

Séverine Mazure (SVT) et Maud Bardot (Physique-Chimie), professeures au collège Du Thelle, ont fait part à Péo60 de leur implication dans le challenge CUBE.S :

Nous avons également interviewé Lucile Bavay (Chef de projet) et Audrey Pierre (Chargée d’études) au CEREMA Hauts-de-France.

Et la suite ?

Les participants vont devoir travailler à un plan d’action, afin de mettre au clair les actions envisagées, et de garder une trace de ce qui a été accompli. Ce plan sera au coeur de la prochaine réunion, prévue au mois de mai.

En savoir plus