Prix Roberval : « Ma vie sous algorithmes » récompensé

Prix Roberval
Prix Roberval
Prix Roberval
Accueil / LES ACTUALITÉS JEUNESSE OISE/ Prix Roberval : « Ma vie sous algorithmes » récompensé

Le 16 novembre 2019 s’est tenue la remise de la 32e édition du Prix Roberval au Théâtre impérial de Compiègne. C’est l’ouvrage « Ma vie sous algorithmes », de Florence Pinaud et Vincent Bergier qui a obtenu le Prix Jeunesse.

La cérémonie

Samedi 16 novembre 2019 s’est déroulé, dans le cadre du Théâtre Impérial de Compiègne, le gala de la technologie et de la francophonie .

Au cours de cette soirée, les lauréats et les coups de cœur, du 32e Prix Roberval ont été dévoilésLes auteurs, réalisateurs, journalistes, illustrateurs des 21 œuvres finalistes des catégories Grand Public, Enseignement supérieur, Jeunesse, Journalisme scientifique et Télévision ont pu échanger et partager des moments privilégiés au cours des diverses activités qui leur ont été proposées.

Durant le cocktail de clôture, une séance de dédicaces a permis au public d’aller à la rencontre des auteurs présents pour l’événement, la librairie des Signes de Compiègne proposait les livres Grand Public et Jeunesse, ainsi que certains ouvrages de la catégorie Enseignement supérieur à la vente, dans le hall du théâtre.

Le palmarès

Parmi les 21 œuvres finalistes en lice pour ce 32e Prix Roberval, 5 ont été proclamées lauréates :

Lauréat Grand Public :

Survivre au péril plastique

Survivre au péril plastique

Matthieu Combe
Survivre au péril plastique
Paris (France) : Editions Rue de l’échiquier

Ce livre, écrit par un ingénieur chimiste, dresse un état des lieux sur l’usage et l’impact des plastiques et présente les solutions qui se développent actuellement pour faire face aux problèmes environnementaux associés. Extrêmement documenté, fruits de nombreux entretiens avec des chercheurs mais aussi avec des entreprises, ce livre se distingue également par sa qualité pédagogique avec des encadrés et des graphiques clairs et à chaque fin de chapitre un résumé des points essentiels à retenir. Certaines des solutions présentées peuvent être discutées mais l’auteur a à cœur de nous montrer toutes les initiatives pour nous donner des raisons d’agir à notre niveau et d’espérer !

Matthieu Combe est fondateur et directeur de la publication du magazine Naturasciences.com. Ingénieur chimiste de formation, il se consacre à la vulgarisation des enjeux liés à la transition écologique et énergétique. Après un premier livre en 2014, il publie en 2019 « Survivre au péril plastique : des solutions à tous les niveaux », une enquête de deux ans sur la pollution plastique.

Lauréat Enseignement supérieur :

Architecture et ingénierie à l'hôpital

Architecture et ingénierie à l’hôpital

François Langevin
Architecture et ingénierie à l’hôpital
Rennes (France) : Presses de l’EHESP

Cet ouvrage a pour but d’imaginer l’hôpital de demain. Il fait un état des lieux de l’hospitalisation française et développe les enjeux et les difficultés auxquels elle est confrontée : vieillissement de la population, augmentation du nombre de pathologies chroniques, développement des prises en charge ambulatoire, entrée du numérique dans le secteur santé, progrès technologiques. Des professionnels (directeurs d’hôpital, ingénieurs, architectes…) et universitaires les plus compétents dans leur domaine décrivent leur coeur de métier et présentent de nombreuses réalisations et projets architecturaux en France et à l’étranger.

François Langevin, docteur en maths appliquées, HDR, chercheur à l’UTC, il forme des ingénieurs biomédicaux hospitaliers. Depuis 2013, il est titulaire de la Chaire de Management des technologies de santé à l’EHESP. Il travaille sur l’impact des nouvelles technologies sur les organisations de santé en élargissant aux autres disciplines de l’ingénierie : architecture et travaux, numérique et logistique.

Lauréat Journalisme scientifique :

Téléscope I2C : la microscopie spatiale est née

Téléscope I2C : la microscopie spatiale est née

Serge Brunier
Téléscope I2C : la microscopie spatiale est née
Montrouge (France) : Science & Vie (Mondadori)

Malgré les progrès accomplis, les télescopes affichent de cruelles limites observationnelles. Or, les astronomes se sont associés avec des physiciens pour mettre au point « l’interférométrie d’intensité » : une technique qui permet de voir très loin et très précisément. Alors que le télescope spatial Hubble se vante d’un grossissement de 1200 fois l’oeil nu, l’interférométrie devrait atteindre 10 millions de fois l’œil nu. C’est bien un saut technologique riche de promesses dû à l’ingéniosité d’une équipe française interdisciplinaire.

Serge Brunier est auteur, journaliste et photographe, spécialisé dans les domaines de l’astronomie et de l’espace. Auteur d’une douzaine d’ouvrages, co-auteur et présentateur de la série de documentaires Entre Terre et Ciel, diffusé par Arte, il signe articles et reportages depuis l’an 2000 dans la revue Science et Vie.

Lauréat Télévision :

Venise, le défi technologique

Venise, le défi technologique

Laurence Thiriat et Thomas Marlier
Venise, le défi technologique
Anne Labro – Productrice de Cie des phares et balises avec la participation de France Télévisions et Planète+
Paris (France)

Venise est une prouesse de technologie : une ville de pierre qui semble posée sur l’eau mais qui est aujourd’hui menacée de disparition Au cours des cinquante dernières années, le niveau de l’eau est monté de 30 cm et le phénomène des grandes marées qui l’inondent s’est intensifié. Pour les scientifiques, sauver Venise est désormais une priorité. Les reconstitutions en 3D vous permettront d’accéder aux coulisses de sa construction, de ses origines jusqu’aux techniques ultra-modernes du projet MOSE, vannes mobiles géantes destinées à bloquer la montée des eaux. Vous découvrirez la fabrication de nouveaux ciments résistants au sel jusqu’aux méthodes ancestrales destinées à reconstituer l’environnement naturel de la lagune. Venise est désormais un prototype inédit dont les découvertes techniques et scientifiques sont scrutées par les laboratoires du monde entier.

Laurnce Thiriat, journaliste de formation, réalise depuis de nombreuses années des documentaires sur différents thèmes comme le patrimoine, pour Des Racines et des Ailes, mais aussi sur l’Art pour ARTE avec des films sur les grands peintres. Elle a également réalisé de nombreux documentaires culturels pour France 5 et depuis peu des films scientifiques pour la case « La Science Grand Format ».

Thomas Marlier est Docteur en Histoire et civilisation de l’Antiquité. Sa passion l’a amené à se tourner vers le documentaire, et il est désormais auteur et réalisateur de documentaires. Ses sujets de prédilections portent sur l’histoire et la science au sens large, mis en scène pour les rendre accessibles à un large public.

Lauréat Jeunesse :

Ma vie sous algorithmes

Ma vie sous algorithmes

Florence Pinaud, Vincent Bergier
Ma vie sous algorithmes
Paris (France) : Éditions Nathan

Sous une forme particulièrement ludique et attrayante, et avec un style facile à lire, ce livre dévoile la face cachée des algorithmes qui règnent sur nos vies. Le contenu est très précis et soigné, l’humour est présent, les articles sont concis sans jamais tomber dans la facilité et offrent au lecteur un très large – et fort bien documenté – tour d’horizon du sujet. L’influence des algorithmes sur la société est débattue sans parti pris, en s’appuyant sur les opinions de penseurs reconnus dans le domaine. Et l’iconographie haute en couleurs vient appuyer les rubriques courtes et variées. Voilà un ouvrage bien dans l’air du temps, que ce soit sur le contenu ou sur la forme.

Florence Pinaud est journaliste et traite des sujets de biotechnologies et d’innovations médicales pour l’hebdomadaire économique La Tribune. Sensibilisée aux sciences dès son plus jeune âge par son milieu familial, elle écrit des livres documentaires jeunesse sur des sujets scientifiques depuis 2015. Son ouvrage sur « La guerre secrète des microbes » a reçu le prix « Goût des sciences » en 2016.

Vincent Bergier : Après une licence d’Arts plastiques et un diplôme d’illustration à L’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, il vit et travaille à Paris où il collabore régulièrement avec la presse (Le monde, Télérama…) et illustre des livres jeunesse chez Nathan, Bayard, Flammarion, La Martinière… Il est également l’auteur d’un album de bandedessinée («Les rois du pétrole», publié par Les éditions de La pastèque au Canada). Il a aussi une activité musicale dans son groupe The box et sort des disques vinyles sur des labels français et américains, pour lesquels il dessine parfois la pochette.

Et 6 autres ont reçu les prix suivants :

  • Le Coup de cœur des Etudiants de l’Université Marien N’Gouabi de Brazzaville : Les maîtres du rail de Gabriel Martiarena et Emmanuelle Sudre.
  • Le Coup de cœur des Etudiants de l’Université de Technologie de Compiègne : Vidéos truquées : Vers la fin du vrai ? de Hugo Leroux, article paru dans la revue Science & Vie.
  • Le Coup de cœur des Médias : Biomimétisme – Il y a du génie dans la nature ! de Jean-Philippe Camborde.
  • Le Coup de coeur de l’Académie des Technologies : La ville quoi de neuf ?, de Didier Cornille.
  • La Mention spéciale du Jury Roberval a été décernée à L’ouvrage de Jean-Christophe Vuillemard, Science et technologie du lait.
  • Une seconde mention spéciale du Jury Roberval a été décernée à Jean-François Desmarchelier pour son film Remarcher après une paralysie ? L’espoir fait vivre.

En savoir plus